Coup de tête.. de chien

Critique de Tête de chien par Outbuster

Nino porte une moumoute en cuir et quelques poils au menton. Effondré suite à la perte de son meilleur ami, il vagabonde dans les rues de Paris faisant fuir ses amis et enrager les barmans. De plus en plus seul, de plus en plus vite, il tape tape tape c'est sa façon d'aimer. On a autant envie de le réconforter que de lui foutre des claques. D'autant plus qu'on a tous des potes qui lui ressemblent. Surtout toi.
Tête de chien est un film réalisé avec les tripes plutôt qu'avec la tête...Et c'est tant mieux: on sent, on ressent, une telle envie brute de cinéma, un tel besoin de mettre en image les dérives d'un personnage dont le problème, sans faire de psychologie de comptoir même si j'en reprendrais bien une, est justement d'être incapable de verbaliser ses émotions, de les exprimer autrement que dans la violence, la catatonie ou la stupidité.
Un cinéma comme je l'aime: viscéral, sans artifice et qui raconte une histoire à laquelle on a envie de croire et dont on veut connaître la fin même si on sait qu'il n'y en aura probablement pas, pas de définitive en tous cas. J'ai été pris dans cette urgence dés le début et jusqu'à la fin. Merci donc au réal et acteur principal, Tommy Weber.
Un nom à retenir, un film à voir.

Tête de chien Tommy Weber, 2016 - 1h04

Nino ne fait plus grand chose si ce n'est promener le chien de Lucie, la grand mère de son meilleur …

L'auteur
Du même auteur A lire également