Quinze jours ailleurs

Programmation "spécial confinement"

    Qui l'eut cru ? Voilà deux semaines que nous sommes cloîtrés dans nos lieux de vie. À la merci de notre habitacle, en proie à la solitude, étriqués dans un espace de plus en plus étouffant. La situation ressemblerait presque à un film-catastrophe : une menace lointaine en apparence anodine, l'ignorance des élites politiques, l'expansion de la psychose, et l'urgence. Êtes-vous prêt à parier qu'à l'heure actuelle, un bon nombre de scénaristes bien confinés chez eux à Los Angeles sont en train de plancher sur une prochaine adaptation cinématographique à sensation ? Après 2012 de Roland Emmerich, sa suite spirituelle : 2020 ? Affaire à suivre...

        Sans surprise, le gouvernement français a annoncé la prolongation du confinement et c'est déjà un cauchemar pour pas mal de français. Alors, on fait quoi ? On s'apitoie sur son sort ? On se découvre une passion pour le running ? On attend la moindre nouvelle alarmante ? Pour moi, la meilleure solution est de se consacrer à sa passion, son hobby, et pour nous, c'est le cinéma.

        Ici et là, on a pu lire des Top 10 de « Films à regarder en période de confinement » : les meilleurs huis-clos, les meilleurs dystopies, les meilleurs films post-apocalyptiques... En soit, le guide parfait pour conserver un climat anxiogène. Et si on s'aérait l'esprit ? Rien que pour vous, un programme sur mesure pour vous évader sans bouger de votre fauteuil, ou de votre lit. 

 

La sélection "Spécial confinement"

 

Mar Adentro (Alejandro Amenábar, 2005)
Ramón est enfermé dans son propre corps depuis son enfance. Il désire en finir avec la vie. Pour passer le temps, il observe depuis sa fenêtre la mer et se met instantanément à voyager de corps et d'esprit. 

Le Mur invisible (Julian Pölsler, 2013) 
Au cœur des alpes autrichiennes, une jeune femme est mystérieusement cernée par quatre murs invisibles. En compagnie de ses chiens, elle survivra, et plus important encore, se retrouvera. 

La Tortue rouge (Michael Dudok de Wit, 2016)
Échoué sur une île, un naufragé tente de s'en échapper. Mais c'est sans compter sur la présence d'une Tortue rouge. 

Dersou Ouzala (Akira Kurosawa, 1975)
Au cours de son expédition dans la vallée de l'Oussouri, un géographe russe se lie d'amitié avec son guide, Dersou. Ce dernier lui offre en échange un autre regard sur le monde.

Walkabout, la randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Abandonnés dans le bush australien, deux adolescents font la rencontre d'un aborigène. Ensemble, ils mèneront une quête spirituelle.

Voir ses autres 12 articles