Ingmar Bergman

Suède , 1918 - 2007 (89 ans)

Alternant entre le cinéma, le théâtre ou encore la télévision, le Magicien du Nord ne s'est jamais arrêté avec près d'une soixantaine de films à son actif dont la grande majorité sont entrés au Panthéon du septième art. Sous la tutelle d'un père pasteur luthérien particulièrement autoritaire et austère, le jeune Ingmar développe dès son enfance une affinité pour les arts de la scène marqués par sa fracture avec la religion. En guise de guérison, tel un Rite, sa visite dans les studios de cinéma Råsunda à Stockholm lui ouvre la voie vers un avenir glorieux. Si Crise (son premier film) peine à convaincre l'emblématique Svensk Filmindustri, le cinéaste suédois prendra sa revanche quelques années plus tard avec les tournages simultanés de L'Attente des femmes et Un été avec Monika, marqué par le regard-caméra d'Harriet Handersson dont les yeux résident toujours d'un mysticisme inégalé. Sujet aux théories et interprétations les plus extraordinaires, Ingmar Bergman intrigue la Nouvelle vague française avec à sa tête Jean-Luc Godard. 1957. Sortie du Septième Sceau et des Fraises sauvages, plus que jamais, la Mort, l'absence divine et la peur de la solitude transpirent des scénarios du suédois. Stupeur dans la sphère cinéphile, Ingmar Bergman est … Voir plus