20 000 Lieues sous les mers

Richard Fleischer, 1954

Naufrage / Mer / Aventure / Palpitant / Cinéma Américain / Recherche


Océan Pacifique, 1858. Pour détruire un mystérieux monstre marin responsable du naufrage de plusieurs navires, le gouvernement américain décide d'armer une frégate, l'Abraham Lincoln. Le harponneur Ned Land, le professeur Aronnax et son assistant Conseil font partie de l'expédition.

50 ans avant l'apparition du capitaine Jack Sparrow sur nos écrans, la Walt Disney Company mise gros avec son tout premier film à gros budget, son premier « blockbuster » : l'adaptation des aventures du Capitaine Nemo tirés de l’œuvre de Jules Verne, rien que ça. Avec son enveloppe pharaonique pour l'époque (5 000 000 $), la Walt Disney Company s'entoure des plus grands : Harper Goff, architecte « imagineer » du premier parc Disneyland à la conception du Nautilus, le cadreur Franz Planer et sa maîtrise parfaite du CinemaScope et bien entendu Kirk Douglas dans la peau d'un marin casse-cou et intrépide. L'année de sortie du film, en 1954, est un point d'orgue pour la compagnie aux grandes oreilles. Elle représente le point d'ancrage des valeurs « cinématographiques » inhérents aux productions Disney : celle de l'aventure avec un grand A avec ses personnages à la fois ambivalents et attachants, où la hardiesse et le courage frôlent dangereusement l'avidité et le pouvoir sans jamais s'y embourber. La morale Disneyenne par excellence, celle qui tend à manquer de nos jours.

"🎬 Premier film de Disney en prises de vues réelles et le premier à être filmé en Cinémascope. Doté d'un budget colossal, le long-métrage réalisé par Richard Fleisher est extrêmement fidèle au livre original de Jules Vernes en commençant par la personnalité de l'équipage jusqu'au design du Nautilus en passant par le calmar géant. Kirk Douglas campe un Ned Land inoubliable avec sa marinière, son harpon et ses gros muscles saillants, sans cesse jovial et chanteur. James Mason est un Capitaine Nemo homérique, à la fois ténébreux, mystérieux mais aussi terriblement attachant. Un chef-d'œuvre intemporel qui se regarde toujours avec ce regard d'émerveillement que l'on avait la première fois. 🎬"


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

Pas de critiques pour le moment

Pas de liens pour le moment