Batman : Le Défi

Tim Burton, 1992 - 2h06

Gothique / Justice / Cinéma Américain / Esthétique / Duel / Sombre / Séduction


Non seulement Batman doit affronter le Pingouin, monstre génétique doté d'une intelligence à toute épreuve, qui sème la terreur mais, plus difficile encore, il doit faire face à la séduction de deux super-femmes, la douce Selina Kyle et la féline Catwoman qui va lui donner bien du fil a retordre. Si Bruce Wayne apprécie Selina, Batman n'est pas insensible au charme de Catwoman.

Articles

Pas d'articles pour le moment

À lire

Pas de lien pour le moment

"A l'heure où Batman truste à nouveau nos écrans, il est bon de revenir sur l'une des meilleures cuvées des représentations du chevalier noir au cinéma. Brimé par les studios lors de la sortie de son Batman en 1989, Tim Burton se lâche dans un second opus bien plus sombre et gothique. Oubliez le mascara et le teint blafard de Pattinson, là où le film de Burton se montre particulièrement sombre, c'est grâce aux ennemis de Batman : le Pingouin en tête mais aussi Catwoman bien sûr et le machiavélique Max Shreck. Fort de ses décors qui font de Gotham un genre de Métropolis marqué par les influences de l'expressionnisme allemand, Batman le Défi atteint un sommet de noirceur et de chaos à la fin du film, condamnant le chevalier noir à la solitude et renvoyant ses loufoques antagonistes à leur spleen initial, rejetés par une société malade à laquelle ils ont tenté de mettre le feu."


"🎬 À nouveau Tim Burton nous emmène dans son univers gothique et met en place une atmosphère envoûtante. Dès le début, son esthétisme si particulier nous transporte dans ce Gotham sombre et enneigé. Michael Keaton, Danny DeVito, Michelle Pfeiffer, Christopher Walken, sont tous éblouissants. La BO est également excellente et colle parfaitement avec l'ambiance du film, à la fois sombre et réalise. Warner Bros confie le projet de la suite à Tim Burton, d'abord réticent, mais qui accepta après avoir eu la certitude de bénéficier d'une totale liberté. C'est chose rare, à l'époque, de voir un réalisateur affirmer son style dans un long-métrage dont le budget provient de studios Hollywoodiens. Aujourd’hui le film a gagné un statut de film culte auprès des fans, mais pour l’époque ça n’avait pas forcément plu à tout le monde. 🎬"


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine