Billy Elliot

Stephen Daldry, 2000

Cinéma Européen / Père-Fils / Révolte / Inspirant / Touchant / Danse / Boxe / Dépassement de soi / Cinéma britannique


Dans un petit village minier du Nord-Est de l'Angleterre, Billy, onze ans, découvre avec stupeur qu'un cours de danse partage désormais les mêmes locaux que son club de boxe. D'abord effaré, il devient peu à peu fasciné par la magie de la gestuelle du ballet, activité pourtant trop peu virile au regard de son père et de son frère Tony, mineurs en grève.

Présenté pour la première fois à Cannes il y a tout juste 20 ans lors de la Quinzaine des réalisateurs, Billy Elliot est l'accomplissement du scénariste Lee Hall et de l'acteur Jamie Bell. Le premier voulait transcrire sur grand écran les réminiscences de son enfance marquée par l'art et les mouvements sociaux tandis que le second se reconnaissait purement et simplement dans le rôle d'un jeune homme épris de ballet en dépit de la morale. Incontournable du cinéma britannique, Billy Elliot est aussi l'un des films les plus visionnés dans les écoles primaires dans le cadre d'ateliers "école et cinéma" depuis sa sortie. Passage obligé des jeunes cinéphiles à l'instar d'un long-métrage de Charles Chaplin. Parce que les actes comptent parfois bien plus que les mots, la séquence chorégraphiée de Billy face à un père incrédule vaut à elle seule tout son pesant d'or. Classique.

Pas d'articles pour le moment

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion