Bloody Sunday

Paul Greengrass, 2002 - 1h47

Mort / Irlande / Témoignage / Cinéma Indépendant / Palpitant / Cinéma indépendant américain / Cinéma Américain / Violence / D'après une histoire vraie / Plan-séquence / Intense / Révolte


30 janvier 1972, Derry, Irlande du Nord, Ivan Cooper est à la tête d'une marche pacifique transformée en émeute par les forces de l'ordre. Un jour historiquement rebaptisé le Bloody Sunday.

Pour retracer l'un des jours les plus sanglants de l'Irlande, pouvait-on espérer une meilleure mise en scène de la part de Paul Greengrass ? Brut, poignante et efficace, à mi-chemin entre le documentaire et le survival, Bloody Sunday est une reconstitution fidèle dans les moindres détails de la tuerie massive du début d'année 1972. Bombe dans la filmographie du cinéaste, ce dernier fait appel à un nombre exceptionnel de comédiens non-professionnels, en majorité originaires de Derry, ville historique du drame, pour un soucis de réalisme et en parallèle en devoir de mémoire. Sujet fascinant de l'histoire du cinéma, la rébellion pour l'indépendance irlandaise atteint un cran jamais vu pour l'époque, à l'aube des années 2000.

Pas d'articles pour le moment

À lire

Pas de lien pour le moment

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion