Capitalism : A Love Story

Michael Moore, 2009 - 2h06

Pouvoir / Cinéma Américain / Documentaire / Dénonciation / Argent


De l'Amérique moyenne aux coulisses du pouvoir à Washington, jusqu'à l'épicentre de la finance mondiale à Manhattan, Michael Moore propose au spectateur de s'aventurer sur un terrain rarement arpenté.

"Michael Moore a encore frappé. Reprenant la forme traditionnelle de ses documentaires, des explorations de fond d'un sujet social saupoudré d'espièglerie entrecoupées d'action en public micro à la main, le réalisateur auréolé de Fahrenheit 9/11 s'attaque cette fois-ci aux racines du capitalisme américain ainsi que sa relation étroite avec le peuple de son pays de naissance. Énumérant des contresens du système (des pilotes de lignes endettés et moins payé qu'un directeur de fast-food) jusqu'aux stratagèmes les plus abjects des grandes firmes (tirer profit de la mort d'employés en s'inscrivant bénéficiaires de leur assurance-vie), Moore annonce de la défaite de la démocratie face au capitalisme. Il plante le décor des dégâts de la crise des subprimes, filme les évinctions de domicile et part à la rencontre des salairés qui s'organisent pour un système de gouvernance d'entreprise plus respectueux des employés. Loin de filmer l'univers de la finance de l'intérieur, il fait le contrechamps des dommages causés par elle et la désigne du doigt son emprise sans cesse plus profonde dans l'administration américaine pour y satisfaire ses intérêts. Il y déconstruit les tentatives des patrons des plus grandes institutions bancaire du pays de tirer profit de la panique générée par le marasme économique du pays pour faire passer des réformes majeures autour de la dérégulations bancaire, avec le sarcasme naïf dont il a fait sa marque de fabrique."


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine