Confessions d'un homme dangereux

George Clooney, 2002 - 1h53

Télévision / Secret / Cinéma Américain / Tueurs à gages


Parallèlement à sa carrière d'animateur du Gong Show, un jeu télévisé américain qui dura quatre ans, de 1976 à 1980, Chuck Barris aurait mené une carrière de tueur professionnel. Il aurait officié pour le compte de la CIA sous le nom de Sunny Sixkiller. Confessions d'un homme dangereux se penche sur ce destin peu ordinaire.

Pas d'articles pour le moment

À lire

Pas de lien pour le moment

"🎬 George Clooney signe ici son premier film, une oeuvre superbement réalisée, qui confirmera par la suite son talent derrière la caméra. Sam Rockwell donne toute sa saveur à cette reconstitution impeccable, et Julia Roberts est étonnante en femme fatale sans morale. Bande-son d’époque qui accumule les hits, des costumes et des décors hauts en couleurs, tout est mis en œuvre pour nous livrer une ambiance totalement folle, qui fonctionne ici à merveille. Par sa réalisation très soignée, Clooney laisse le spectateur se faire son propre avis sur ce personnage ambigu et assez complexe. On passe un bon moment. " What else ? " 🎬🎬🎬"


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion