Cosmopolis

David Cronenberg, 2012 - 1h49

Adaptation / Argent / New York / Cinéma Américain / Cinéma indépendant américain / Cinéma Indépendant / Chaos


Eric Packer, vingt-huit ans, multi-milliardaire, se rend chez le coiffeur en limousine le jour d'une visite présidentielle à Manhattan à New York et de l'enterrement d'une star du rap soufie. Dans le même temps, l'ère du capitalisme touche à sa fin, et le chaos s'installe peu à peu, et, alors que son empire financier s'effondre, Eric est persuadé qu'il va être assassiné dans les 24 heures. À cause de la visite présidentielle dans la ville, beaucoup de routes sont interdites à la circulation. Ce qui oblige le golden boy à changer son itinéraire.

"Adaptation du livre éponyme de Don Delillo, Cosmopolis dresse le portrait de manière vertigineuse de Eric Parker, golden boy multimilliardaire de 28 ans, se met en quête de traverser New York dans sa limousine, le même jour qu'une visite présidentielle et d'une marche funèbre en l'honneur d'une star de rap. Tel un submersible hermétique, il croisera le chemin de diverses personnes de son entourage, tout en gardant un regard arrogant et insensible pour le chaos du monde qui l'entoure. Après la justesse, place à la grandiloquence. David Cronenberg reproduit quasiment mot pour mot les diatribes originelles du livre, et choisit Robert Pattinson pour interpréter le rôle de ce demi-dieu placide et glacial. Les échanges avec la panoplie de personnages rencontrés, de son médecin à sa maîtresse, en passant par sa femme et son conseiller financier, ont un goût de littérature déclamatoire pour critiquer les excès dantesques du capitalisme. Ce jeune homme richissime ne ressent rien, ni d'empathie pour les individus qui l'entourent, ni pour une société qui plonge dans l'affrontement, et semble éprouver une once d'excitation à l'idée d'un attentat contre sa personne. Si le livre semblait prémonitoire pour annoncer la crise des subprimes en 2008, il semble annoncer l'arrivée d'un Trump au sommet de l'État de New York, n'ayant de fascination que pour sa personne et pour le pouvoir qu'il exerce sur toute une société."


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine