Cria cuervos

Carlos Saura, 1976 - 1h45

Espagne / Rêve / Cinéma Européen


Ana, neuf ans, a perdu ses parents. Témoin de leur mort, elle se réfugie dans son monde de jeux et d'imaginaire. L'innocence de l'enfance est alors rattrapée par les souvenirs et les doutes.

Après la mort de Franco en 1975, la censure cinématographique en Espagne s'adoucit peu à peu. Carlos Saura, illustre cinéaste espagnol, a de nombreuses fois subit cette censure auparavant. Avec Cria Cuervos, tourné en 1975 et récompensé par le grand prix à Cannes en 1976, le réalisateur parle du deuil d'un père, du passage de l'enfance à l'âge adulte et de l'imaginaire. Ce film est le témoin du passage d'un régime à un autre de par la chute de son dictateur et le début d'une nouvelle ère culturelle. Accompagné par la puissante interprétation de la jeune Ana Torrent, la célèbre scène de danse sur le titre Porque Te Vas symbolise parfaitement cette jeunesse espagnole prête pour cette nouvelle liberté qui lui est offerte.

Pas d'articles pour le moment

À lire

Pas de lien pour le moment

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion