Devine qui vient dîner...

Stanley Kramer, 1967 - 1h48

Cinéma Américain / Famille / Racisme / Romance


Joey Drayton, jeune fille de bonne famille, décide de présenter son fiancé à ses parents lors d'un dîner. Quelle n'est pas leur surprise quand ils constatent que le futur mari de leur fille est noir...

Dix ans après la sortie de La Chaîne, Stanley Kramer revient sur la thématique du racisme au cœur d'un huis clos efficace et rythmé. Parmi la distribution, la présence charismatique de Sidney Poitier qui représente à lui seul toute l'intégrité et la bienveillance du peuple afro-américain dans les productions cinématographiques américaines au cours des années 50 et 60. Et pour contrer la modernité d'une société en plein essor, un duo d'acteurs venu tout droit du cinéma classique : Spencer Tracy et Katharine Hepburn. Si Devine qui vient dîner est une réussite scénaristique par la qualité de ses dialogues, et la prestation de son casting cinq étoiles, le film est pourtant mal reçu – époque oblige – et voit l'arrivée d'une contestation d'une partie de la population américaine. En plus des manifestations du Ku Klux Klan devant les salles de cinéma, les spectateurs afro-américains reprochent à son acteur principal de n'être qu'un pion au service des blancs.

Articles

À lire

Pas de lien pour le moment

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine