Grâce à Dieu

François Ozon, 2018 - 2h17

Cinéma Français / Famille / Religion / Mémoire / Cinéma Européen / Enquête / Controverse / Perturbant / Secret / Déprimant / Journaliste / Enfance


Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.

Inspiré de l'affaire Bernard Preynat, prêtre accusé d'actes pédophiles reconnus mais dissimulés par la haute sphère religieuse, François Ozon se heurte à un dossier houleux. Et pour cause, la sortie du film fait réagir. Assigné en référé à deux reprises, le cinéaste derrière Huit femmes (2001) et Jeune et jolie (2013) doit affronter la justice pour justifier son oeuvre filmique et la caractérisation de ses personnages. En parallèle, le Pape François organise un sommet consacré aux délits sexuels sur jeunes mineurs au cœur de l'église catholique.

Articles

Pas d'articles pour le moment

"🎬 Un faux documentaire ou biopic de Francois Ozon, qui suit de façon chronologique les agissements pervers du Père Preynat sur de jeunes scouts dans les années 80. Melvil Poupaud, Denis Ménochet et Swann Arlaud, en première ligne, sont très émouvants. Sans oublier les proches qui les entourent, qui ont également des rôles importants, Josiane Balasko, Hélène Vincent, toutes deux formidables. On ressort de là complètement bouleversés et secoués. Plus qu’une charge virulente contre l’église c’est un portrait implacable que signe François Ozon. Bravo. 🎬"


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine