Halloween : La Nuit des masques

John Carpenter, 1978

Procès / Course-poursuite / Évasion / Cinéma Américain / Slasher / Trouble / Effrayant


Dans la ville d'Haddonfield, dans l'Illinois, le soir d'Halloween, Michael Myers, âgé de six ans, assassine sa sœur à coups de couteau de cuisine. Il est interné jusqu'à sa majorité pour ensuite être jugé. Cependant, à l'âge de vingt-et-un ans, alors qu'il est transféré pour son procès, il réussit à s'échapper, et prend la route de sa ville natale. Se produit alors une succession de meurtres. Son psychiatre, le docteur Loomis, se lance à sa poursuite.

Véritable marque déposée du cinéma d’horreur, "Halloween" est considéré comme un film “culturel historique ou esthétiquement important” par le "National Film Registry". Là ou John Carpenter apporte une réalisation différente dans l'univers du film d’horreur, c’est dans la manière dont est présenté le tueur au public. Dès le départ, le spectateur est plongé dans la peau du tueur par l’inquiétant et cultissime thème musical composé par le réalisateur lui-même et le recours à deux procédés : le plan-séquence et la caméra subjective. 15 ans plus tard, lors de son retour, Michael Myers est présent, au loin, le visage caché par son emblématique masque, droit, jambes écartées, installant progressivement les bases de son personnage en rodant autour de Laurie Strode, une baby-sitter de 17 ans, incarnée par la scream queen Jamie Lee Curtis. "Halloween, La Nuit des masques" est le film emblème du slasher movie des années 70-80.

"🎬 Au début des années 70, le relâchement de la censure permet aux auteurs de se laisser aller dans l’exhubérance et la surenchère graphique, et de mettre en scène des personnages extrêmes. Caméra à l'épaule, John Carpenter suit tour à tour les pas du tueur, puis de ses victimes, la musique, simple, lancinate, contribue à l'atmosphère de plus en plus insoutenable. Le film révèle aussi la jeune Jamie Lee Curtis, et surtout il y a le mythique Michael Myers, psychopathe précurseur dont le masque blanc deviendra un symbole. Avec très peu de moyens et un petit budget, tourné en 21 jours, Halloween, La Nuit des Masques, prix de la critique au festival d'Avoriaz en 1979 a, en son temps, terrifié toute une génération de fans de films fantastiques et d'horreur. Un film absolument culte et un chef d'oeuvre de John Carpenter. 🎬"


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine