It Follows

David Robert Mitchell, 2015 - 1h40

Adolescence / Cinéma Américain / Slasher / Cinéma Indépendant / Cinéma indépendant américain


Jay est une jeune lycéenne résidant dans une petite banlieue confortable de Detroit ou elle mène une adolescence insouciante, entourée de ses plus proches amis et de Hugh, son nouveau petit ami. Après avoir passe la nuit avec celui-ci, Jay semble infectée par une sorte de maladie sexuellement transmissible, ici comparable a une inquiétante malédiction. Cette infortune est alors concrétisée par une présence métamorphe qu'elle seule peut apercevoir, et capable de surgir a tout instant.

Si It Follows peut être répertorié en tant que slasher, c'est plus par la présence de conventions inhérentes à ce sous-genre, que par la signalétique habituellement très élaborée de l'assassin. Ici, il n'est question ni de masque, ni d'arme blanche. Par sa capacité à changer très régulièrement d'identité, la menace ne peut être clairement circonscrite, dans le sens où elle s'apparente à une entité nébuleuse et n'offre aucun début d'explication quant à sa présence, à l'inverse de célèbres croquemitaines comme Jason Voorhees dans Vendredi 13 ou Freddy Krueger dans Les Griffes de la nuit qui avaient, quant à eux, une histoire singulière, motivant leurs sinistres démarches. En remplaçant le traditionnel tueur masqué, opérant à l'arme blanche, en une forme fluctuante et quasiment insaisissable, David Robert Mitchell se déleste de ces conventions stylistiques ayant fait la réputation du slasher, au profit d'une innovation tout aussi terrifiante. Accompagnée par la musique entêtante de l'artiste Disasterpeace, la réalisation très stylisée, ponctuée de longs travellings, évoque inévitablement Halloween de John Carpenter où la banlieue paisible allait bientôt devenir le théâtre d'événements macabres. Lorsqu'il choisit de tourner son film à Détroit, déclarée officiellement en faillite au cours de l'été 2013, le réalisateur met en exergue les importantes disparités économiques et sociales inhérentes à cette ville du Michigan et confère à It Follows un sous-texte social pertinent, en plus de délivrer de véritables moments de terreur.

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine