Jusqu'à la Garde

Xavier Legrand, 2018 - 1h33

Violence conjugale / Famille / Intense / Divorce / France / Cinéma Européen / Cinéma Français


Lors de leur divorce, Miriam réclame la garde exclusive de son fils Julien face à son père qu'elle accuse de violence. La juge tranche pour une garde partagée entre les deux parents. 

"🎬 Le film de Xavier Legrand nous arrive comme un véritable coup de massue dont on reste encore groggy longtemps après. Lhistoire d'un couple qui divorce, voulant chacun obtenir la garde du fils, la mère accuse le père d'être violent, lui nie totalement. Denis Ménochet est littéralement terrifiant dans ses accès de folie, passant de la douceur à la fureur avec une pertinence inouïe. Le jeune Thomas Gioria, 11 ans joue remarquablement bien. Léa Drucker s'investit très bien dans le rôle de la mère, avec un jeu remarquable. « Jusqu’à la garde » monte crescendo en moins de 1h30 pour un final qui coupe le souffle. Cela faisait longtemps qu’un film français ne nous avait pas secoué de la sorte. 🎬"


"À la suite du divorce de ses parents, Julien, 11 ans, est contraint de vivre une semaine sur deux avec son père violent, malgré l’opposition de sa mère. Le plan d’ouverture du film, où les deux parents se retrouvent côte à côte face au juge chacun sur leur chaise, met d’emblée le spectateur face à la difficulté de trancher entre les argumentaires des deux. Cependant, au fur que le film avance, celui-ci va se retrouver face à l’épouvantable réalité du père, interprété par Denis Ménochet, imposant par sa masse et par ses accès de fureur, un père souffrant de sa rupture qui ne sait qu’écraser sa famille en réponse de son désespoir. Il devient alors un motif de terreur, inarrêtable et apparaissant n’importe où, n’importe quand. Un quasi-film d’horreur sur les violences conjugales."


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine