La Condition de l'Homme - Partie 3 : La Prière du Soldat

Masaki Kobayashi, 1961

Cinéma japonais / Seconde Guerre mondiale / Cinéma Asiatique


En compagnie de quelques rescapés, Kaji s'enfuit dans le but de retrouver sa femme Michiko. L'armée russe les intercepte en chemin et Kaji n'a plus envie de se battre.

Dans la conclusion de cette fresque épique, souvent considéré comme le meilleur des trois volets, la noirceur s'empare définitivement du film. En témoigne ce plan final où le sort de Kaji remet en question la notion de Condition de l'Homme. Son destin marquerait-il à la fois une fin et le symbole d'un renouveau de par sa foi inébranlée ? Par ce destin tragique, passage obligé des personnages de Kobayashi dans leur lutte contre le pouvoir, Kaji peut être décrit en aboutissement de ces neuf heures et quarante minutes comme un "héros impossible" pour reprendre le critique de cinéma japonais Tadao Satō. De par ses pensées humanistes en temps de guerre, cette chose insensée caractérise très justement le mérite de Kaji et son titre de "héros".

Articles

Pas d'articles pour le moment

À lire

Pas de lien pour le moment

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine