La Vénus à la fourrure

Roman Polanski, 2013 - 1h36

Érotisme / Théâtre / Cinéma Européen / Obsession / Burlesque / Cinéma Français / Huis clos


Metteur en scène pressé, après une journée entière d’auditions, Thomas n’arrive pas à trouver la comédienne idéale. Alors qu’il s’apprête à rentrer chez lui, Vanda, une jeune femme écervelée tente sa chance par tous les moyens. Au pied du mur, Thomas accepte de lui laisser passer le test.

Habile, Polanski manipule à la perfection ses jeux et ses acteurs. Mené uniquement par Emmanuelle Seigner et Mathieu Amalric, La Vénus à la Fourrure s’impose comme un film emblématique du genre. Roman Polanski emprisonne les personnages et les laisse s'entre-tuer à sa guise. Véritable jeu pervers, Vanda et Thomas jonglent entre plusieurs avatars. Tantôt potiche vulgaire, psy en porte-jarretelles et comédienne aguerrie, Emmanuelle Seigner joue à merveille un rôle écrit sur-mesure. Par extension, Mathieu Amalric s’inscrit dans un personnage-miroir du cinéaste : metteur en scène apathique, pressé et un peu prétentieux, peu à peu dominé par Vanda, femme fatale. Dans la tourmente, Thomas se perd : où sont les limites entre la pièce, le jeu d’acteur et la réalité ?

Articles

Pas d'articles pour le moment

"🎬 Un véritable un coup de génie, cette fresque de Roman Polanski injustement boudée aux Césars, est un coût de maître, la preuve que le cinéma français est encore capable de prouesses. Un film aux fines joutes verbales, porté par un très bon duo d’acteurs, Mathieu Amalric et Emmanuelle Seigner offrant un jeu enivrant et surprenant. La lumière de ce film est une réussite, tout comme la bande originale. Fabuleux, absolument fabuleux. 🎬🎬🎬"


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine