L'Arnaqueur

Robert Rossen, 1961 - 2h14

Alcoolisme / Cinéma Américain / Billard / Compétition / Arnaque


Joueur de billard hors-pair, Eddie se fait passer pour un amateur dans le but d'empocher le pactole lors des tournois. Un jour, il affronte Minnesota Fats, son plus grand rival.

Avant d'embarquer dans L'Arnaque aux côtés de Robert Redford, Paul Newman se révèle au monde entier dans le film de Robert Rossen. Sa réussite tient en premier lieu dans la fidèle retranscription des tournois de billard, en effet il n'y a aucun trucage, l'acteur est bel et bien aux commandes de sa queue de billard enchaînant avec une facilité déconcertante les cross corner combo shot, one ball in corner pocket ou autres masse shot. À travers la fiction se mêle la pédagogie pour les non-initiés. L'autre force du long-métrage réside dans l'interprétation du jeune prodige d'Hollywood. Lorsque ce dernier ne cherche pas à battre le champion incontesté Minnesota Fats, Paul Newman délivre une performance dans la lignée d'un Marlon Brando époque Tramway nommé désir avec l'image du bellâtre ravagé par l'alcool et le poids de l'amour d'une femme prête à tout pour le sauver de ses vices.

Articles

Pas d'articles pour le moment

À lire

Pas de lien pour le moment

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine