Le Bon, la Brute et le Cinglé

Kim Jee-woon, 2008 - 2h08

Course-poursuite / Palpitant / Far-west / Cinéma Asiatique / Énergique / Train / Cinéma Coréen


Mandchourie, années 1930, le Cinglé vole une carte aux trésors à un haut dignitaire japonais, la Brute, tueur à gages réputé, est payé pour récupérer cette carte, le Bon veut retrouver le détenteur de la carte pour empocher la prime. 

Comment décrire ce film ? Prenez le genre du western spaghetti, mélangez-le à l'action électrique et énergique de Mad Max : Fury Road, ajoutez-y un humour décalé et déportez tout ceci en Mandchourie. Ce que l'on obtient ? La recette miracle d'une cour de récréation à ciel ouvert pour son trio de comédiens, charismatiques à souhait, qui prennent à cœur de revisiter un genre extrêmement rare en Corée. Production la plus coûteuse du cinéma sud-coréen, en grande partie due à son casting cinq étoiles (Lee Byung-hun, Jung Woo-sung et le désormais renommé Song Kang-ho !), neuf mois ont été nécessaires pour boucler le tournage dans des conditions météorologiques capricieuses. Pari gagnant pour le cinéaste avec sept millions d'entrées en Corée et la garantie de la production de son prochain film (et quel film !) : J'ai rencontré le Diable.

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine