Le Traître

Marco Bellocchio, 2019 - 2h31

Cinéma Européen / Violence / Fuite / Cinéma italien / Palpitant / Gangsters / Trahison / Noirceur


Alors réfugié au Brésil, Tommaso Buscetta, membre de la Cosa Nostra, est arrêté et extradé. Il prend une décision importante : trahir le serment de la mafia sicilienne face au juge Falcone.

"En faisant de son film une fresque monumentale retraçant vingt ans de l’histoire italienne récente, Marco Bellocchio savait ce qu’il faisait. Réalisateur sous-estimé, Bellocchio parvient, en étirant son intrigue dans le temps, à faire ressentir les conséquences néfastes de l’emprise de la mafia à la fois sur le quotidien et sur la vie politique italienne de la deuxième partie du vingtième siècle. Pas question ici d’iconiser le mafieux, d’en faire le héros du récit. « Le traitre » prend le contre-pied des films de gangster chers aux Scorsese, Coppola et autres Ferrara en s’épurant de la moindre trace d’épique, de sensationnel, les nombreuses scènes caméra à l’épaule collée aux protagonistes accentuant la réalité du récit, le sensationnalisme écœurant des faits qui se suffisent à eux-mêmes. Le point culminant du film, c’est le procès géant qui ébranla la mafia italienne dans les années 1980. Confronté au juge Falcon auquel il fera ses aveux terribles, Buscetta doit ensuite faire face à ses pairs, enfermés dans des cages, qui le sifflent et le contestent à la moindre intervention, rappelant au traitre son déshonneur. Le tribunal, lieu éminant de la puissance judiciaire, se voit ici ébranlé, transformé en un véritable cirque où s’affrontent bêtes sauvages en cage et animal blessé, tant Tommaso Buscetta semble détruit mentalement et physiquement par le séisme dans lequel il se trouve impliqué. Trop souvent oublié, « le Traitre » fait partie des grands films de ces dernières années, et fait désormais figure d’incontournable dans la manière de mettre en scène un procès au cinéma."


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine