Phantom Of The Paradise

Brian de Palma, 1974 - 1h32

Opéra-rock / Cinéma Américain / Vice / Comédie musicale / Emprisonnement / Touchant / Amour interdit / Adaptation


Swan est producteur du label Death Records. Il a pour projet d'ouvrir une nouvelle salle de spectacle, le "Paradise". Il recherche un nouveau talent qui fera sensation lors du concert d'ouverture. Il découvre alors les mélodies de Winslow Leach et s'empresse de lui voler ses partitions et de le faire mettre en prison pour un faux trafic de drogue.  

Après Soeurs de Sang, sorti en 1973, Brian De Palma fait de nouveau appel à William Finley pour interpréter le rôle de Winslow Leach, jeune compositeur au destin tragique. S'inspirant directement du Fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux mais aussi du mythe de Faust, ce film représente l'époque des comédies musicales et opéras rock des années 70. Il est d'ailleurs souvent mis en parallèle avec The Rocky Horror Picture Show (1975). Phantom of the Paradise, bien que très kitsch au premier abord, nous dévoile une explosion de couleurs, de tableaux et d'univers musicaux différents dont Paul Williams (Swan) a su parfaitement les retranscrire dans la bande originale du film. Brian de Palma nous montre les coulisses du monde de la production musicale tel qu'il était à l'époque (et qui ne semble pas avoir beaucoup changé aujourd'hui). Ce film se présente alors comme une critique d'une industrie dangereuse ou seuls les patrons peuvent s'enrichir. Swann recherche sans cesse le succès, la gloire et même l'éternelle jeunesse, tandis que Winslow, timide, retranscrit ses émotions sur ses partitions. Le thème du double est fortement présent chez De Palma. Winslow et Swan s'opposent, tout comme ils sont, dans une certaine mesure, complémentaires. Le message de critique est en second plan par rapport au rythme du film et au talent des acteurs, interprétant des personnages fantasques comme par exemple Beef, véritable diva queer complètement drogué, interprété à la perfection par Gerrit Graham, ou encore Phoenix (Jessica Harper), jeune première à la voix parfaite, dont Winslow et Swan tomberont amoureux. Bien que longtemps mis de côté, ce film, est ressorti des placards il y a quelques années. Il a été, et continue d'être, une véritable source d'influence dans la culture populaire. En effet beaucoup de films, de séries et d'artistes le citent dans leurs créations (le manga Berserk, Les Simpson, Daft Punk, Bob Sinclar...)  

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion

DVD

JM Vidéo

Potemkine