Psiconautas

Alberto Vázquez & Pedro Rivero, 2017 - 1h16

Écologie / Aliénation / Cinéma espagnol / Film d'Animation / Cinéma Européen / Violence


À la suite d'une catastrophe naturelle, Birdboy cherche à survivre dans un monde en constante désolation.

"Entre Lewis Carroll et Guillermo Del Toro", telle est l'accroche de l'affiche de la fable animée qu'est Psiconautas. Nous pourrions également associer des artistes comme Tim Burton de par le corps de Birdboy - entre Jack Skellington et Stain Boy - ou encore Katsuhiro Ōtomo et son culte Akira de par la spectaculaire séquence nucléaire présente dans le film d'animation espagnol. Car derrière la mignonnerie de Birdboy se cache un univers cauchemardesque, bien que préparé, difficile de rester de marbre face aux atrocités de ce monde dystopique. Dans ce mélange dérangeant entre naïveté et noirceur, le duo espagnol insère une dimension psychologique incandescente (après tout Psiconautas signifie "voyageurs de l'esprit") loin d'être à la portée des plus jeunes spectateurs.

Pas de commentaires pour le moment


Inscrivez-vous ou connectez-vous pour rédiger un commentaire

Inscription / Connexion Inscription / Connexion